Show simple item record

dc.contributor.authorMichèle Pradalier-Schlumberger*
dc.date.accessioned2021-02-12T06:06:04Z
dc.date.available2021-02-12T06:06:04Z
dc.date.issued1998*
dc.date.submitted2020-09-09 12:19:33*
dc.identifier47833*
dc.identifier.urihttps://directory.doabooks.org/handle/20.500.12854/61024
dc.description.abstractApparue discrètement sur les chapiteaux et les clefs de voûte des monastères cisterciens et des cathédrales de Béziers ou de Toulouse, la sculpture gothique accompagne aux xiie siècle la diffusion de « l'art français » en terres méridionales. Le chantier de la cathédrale Saint-Nazaire de Carcassonne allie pour la première fois tombeaux et statuaire, dans des formules neuves qui révèlent l'émergence de la sculpture languedocienne et la formation d'un atelier permanent. La grande période de la sculpture gothique méridionale se situe dans la première moitié du xive siècle, grâce aux commandes d'évêques liés à la papauté d'Avignon. Occupés par la construction de leurs palais et de leurs chapelles funéraires, ils attirent à Toulouse, Saint-Bertrand-de-Comminges et Narbonne, des sculpteurs talentueux, dominés par la forte personnalité d'un imagier venu du Bordelais, le « Maître de Rieux », et par son œuvre insigne, le cycle des statues de la chapelle Notre-Dame de Rieux.*
dc.languageFrench*
dc.subjectNX1-820*
dc.subject.otherart*
dc.subject.othersculpture*
dc.titleToulouse et le Languedoc : La sculpture gothique (xiiie-xive siècles)*
dc.typebook
oapen.identifier.doi10.4000/books.pumi.18171*
oapen.relation.isPublishedBy3927a249-4b83-4c1a-977e-342c05de03fa*
oapen.relation.isbn9782810708833*


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record