Show simple item record

dc.contributor.authorLe Dantec-Lowry, Hélène
dc.date.accessioned2022-07-01T15:46:18Z
dc.date.available2022-07-01T15:46:18Z
dc.date.issued2010
dc.identifierONIX_20220701_9782271091208_423
dc.identifier.urihttps://directory.doabooks.org/handle/20.500.12854/84947
dc.languageFrench
dc.relation.ispartofseriesHors collection
dc.subject.classificationbic Book Industry Communication::J Society & social sciences::JF Society & culture: general::JFS Social groups::JFSL Ethnic studies
dc.subject.otherfamille
dc.subject.otherNoirs
dc.subject.otheresclavage
dc.subject.otherEtats-Unis
dc.subject.otherhistoire
dc.titleDe l’esclave au président
dc.title.alternativeDiscours sur les familles noires aux États-Unis
dc.typebook
oapen.abstract.otherlanguage1865 : le 13e amendement abolit l’esclavage sur tout le territoire des États-Unis. 2008 : Barack Obama est élu à la Maison Blanche. Le président américain prononce dans la foulée son célèbre discours engageant les Afro-américains à prendre plus de responsabilités pour conquérir une vie meilleure. Une révolution culturelle est en cours. Cherchant à expliquer cette extraordinaire mutation, Hélène Le Dantec-Lowry décrypte les discours sur le système de parenté noir dans l’histoire américaine. Discours le plus souvent racistes sur l’infériorité des esclaves, puis des migrants ou des résidents des ghettos jusqu’aux années 1940 ; débats passionnés, à partir des années 1960, sur les déficiences supposées des familles noires ou, au contraire, sur les capacités de résistance et l’adaptabilité des réseaux de parenté afro-américains… Confrontant les écrits produits par les Blancs à ceux des Noirs, soulignant l’influence, dans ces controverses, des études sur les femmes et sur les notions de « race, classe et genre », Hélène Le Dantec-Lowry montre que les familles noires américaines sont désormais plus rarement décrites comme un groupe inférieur face à la famille-type blanche, mais plutôt comme un ensemble complexe rendu hétérogène par le métissage, les lieux, les générations et les classes. Une fresque magistrale, qui renouvelle en profondeur notre connaissance du multiculturalisme aux États-Unis.
oapen.identifier.doi10.4000/books.editionscnrs.9194
oapen.relation.isPublishedBy31a36fe0-958f-4d0f-979c-a82b4b915638
oapen.relation.isbn9782271091208
oapen.relation.isbn9782271070098
oapen.pages266
oapen.place.publicationParis


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record