Show simple item record

dc.contributor.authorElisa Cárdenas Ayala*
dc.date.accessioned2021-02-11T17:21:19Z
dc.date.available2021-02-11T17:21:19Z
dc.date.issued2001*
dc.date.submitted2020-09-09 12:19:32*
dc.identifier47632*
dc.identifier.urihttps://directory.doabooks.org/handle/20.500.12854/51329
dc.description.abstractCette étude de la révolution mexicaine est résolument décentrée : décentrée dans l’espace, décentrée dans le temps. L’état du Jalisco, deuxième région politique du Mexique, traditionnellement considéré comme une zone de non-révolution, fait l’objet d’une analyse à différentes échelles (du local au national), dans la brève période qui va des derniers mois de la dictature de Porfírio Díaz à la chute violente du gouvernement de Francisco I. Madero. Des sources mobilisées, émerge une nébuleuse de formations politiques nouvelles, qui se confrontent à la question de « la révolution » et rencontrent par là même celle de la démocratie. Une expérience où se rencontrent notamment différentes variantes de la famille libérale et le catholicisme social avec son avant-garde démocrate-chrétienne, que l’historiographie de la révolution mexicaine a laissé dans l’ombre jusqu’à ce jour. Le Jalisco, laboratoire démocratique du Mexique au seuil du xxe siècle, ouvre la voie à une réflexion au long cours sur un système politique qui, pendant plus de soixante-dix ans, a relégué la question démocratique au second plan.*
dc.languageFrench*
dc.subjectD1-2009*
dc.subject.otherrévolution*
dc.subject.otherhistoire*
dc.subject.otherdémocratie*
dc.subject.otherMexique*
dc.titleLe laboratoire démocratique*
dc.typebook
oapen.identifier.doi10.4000/books.psorbonne.40003*
oapen.relation.isPublishedByde84e93a-f803-4a4f-964e-fc7ecc0abb65*
oapen.relation.isbn9791035103781*


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record