Show simple item record

dc.contributor.authorChristian Doumet*
dc.date.accessioned2021-02-11T15:50:07Z
dc.date.available2021-02-11T15:50:07Z
dc.date.issued1997*
dc.date.submitted2019-12-10 12:25:11*
dc.identifier42801*
dc.identifier.urihttps://directory.doabooks.org/handle/20.500.12854/49869
dc.description.abstractSingulière expérience que celle du musical. Chacun y succombe à l'enchantement de l'immédiat, mais la teneur de l'objet ne cesse de se dérober. C'est sans doute que l'œuvre musicale travaille le temps plus encore que le son : celui-ci reproductible à l'infini, celui-là, non. L'instant multiple de l'écoute nous fait rêver à ce que serait un temps à jamais ordonné, toujours rétrogradable et orienté pour notre seule jouissance. Ce temps aurait pour qualité la joie : cela signifie que, flux traversable en tous sens, il serait aussi la source intarissable de ce qu'appelle notre désir. Plutôt que de postuler ici une essence de la musique, on a préféré se laisser conduire par l'idée de singularité. L'enjeu revient à reconnaître la manière singulière dont le musical traite avec quelques-uns des champs d'expérience auxquels il touche : la forme, le corps, l'histoire, la modernité, l'inconscient, l'écriture, l'intelligibilité. Sept approches, donc, qui privilégient l'analyse des exemples afin de mieux cerner les contours de ce site mythique où nul n'abordera jamais et dont le nom est emprunté à l'une des pages les plus fulgurantes de Debussy : L'Isle joyeuse.*
dc.languageFrench*
dc.subjectNX1-820*
dc.subject.otheresthétique*
dc.subject.othermusique*
dc.subject.othertemps*
dc.titleL'Ile joyeuse : Sept approches de la singularité musicale*
dc.typebook
oapen.identifier.doi10.4000/books.puv.233*
oapen.relation.isPublishedBy0522ac67-d09a-4d0e-8996-f90ef20dd63d*
oapen.relation.isbn9782842929169*


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record