Show simple item record

dc.contributor.authorBériou, Nicole
dc.date.accessioned2022-12-15T09:03:25Z
dc.date.available2022-12-15T09:03:25Z
dc.date.issued2022
dc.identifierONIX_20221215_9782493209054_101
dc.identifier.issn2967-1272
dc.identifier.urihttps://directory.doabooks.org/handle/20.500.12854/95104
dc.languageFrench
dc.relation.ispartofseriesBibliothèque d’Histoire des Textes
dc.subject.classificationthema EDItEUR::N History and Archaeologyen_US
dc.subject.classificationthema EDItEUR::3 Time period qualifiers::3K CE period up to c 1500en_US
dc.subject.otherMoyen Âge
dc.subject.otherprédication
dc.subject.othersermons
dc.subject.otherécriture sainte
dc.subject.otherprédicateurs
dc.subject.othermonde latin
dc.subject.otherFrance méridionale
dc.subject.otherParis
dc.titleEn quête d’une parole vive
dc.title.alternativeTraces écrites de la prédication (xe-xiiie siècle)
dc.typebook
oapen.abstract.otherlanguageComment retrouver les paroles de la communication orale d’autrefois, dont la forme la plus massive au Moyen Âge a été la prédication adressée aux assemblées de fidèles, notamment en ville à partir du xiiie siècle ? À défaut de disposer comme aujourd’hui d’enregistrements verbatim, il y faut le témoignage d’auditeurs attentifs. Exercés à la prise de notes, ils étaient aussi capables de restituer avec un certain degré de fiabilité ce qu’ils avaient entendu, en combinant dans leurs manuscrits à usage privé les notes consignées à la volée sur leurs tablettes de cire ou sur des rebuts de parchemin avec ce qu’ils retenaient directement dans le « ventre » de leur mémoire. L’écho des paroles vives existe bien, dans une version écrite où domine le latin mais où la syntaxe, la morphologie et quelquefois même le vocabulaire sont ceux de la langue vernaculaire dont usaient les prédicateurs dans leurs sermons au peuple. Au xiiie siècle cette circulation de la parole en chaire est bien perceptible à Paris : elle y est précoce, abondante et persistante. Venus de partout en Europe, les étudiants de la Faculté de théologie se forment alors à la communication du message religieux en allant écouter prêcher dans les lieux les plus divers. Le propos de ce livre est d’exploiter les notes qu’ils ont prises et mises en ordre, et d’inscrire cette activité dans l’environnement passionnant des échanges culturels résultant de la prédication, aux premiers moments du temps long où elle fut renouvelée et singulièrement amplifiée en Europe par les frères mendiants.
oapen.identifier.doi10.4000/books.irht.822
oapen.relation.isPublishedBya6ad7d5f-ae98-4f09-b79c-8ec49b965abe
oapen.relation.isbn9782493209054
oapen.relation.isbn9782493209023
oapen.pages456
oapen.place.publicationAubervilliers, Paris, Orléans


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record