Export citation

Show simple item record

dc.contributor.authorMarilyn Nicoud*
dc.contributor.authorDidier Boisseuil*
dc.date.accessioned2021-02-12T03:15:00Z
dc.date.available2021-02-12T03:15:00Z
dc.date.issued2010*
dc.date.submitted2019-12-04 12:20:45*
dc.identifier39213*
dc.identifier.urihttps://directory.doabooks.org/handle/20.500.12854/59138
dc.description.abstractLe thermalisme naît bien avant le XIXe siècle. Social, médical et culturel, le phénomène est connu dès l'Antiquité et la documentation médiévale atteste la fréquentation parfois soutenue de sites connus pour certains dès l'époque romaine. Mais il faut attendre la fin du Moyen Âge pour que se développent des pratiques thermales inédites, où le thérapeutique l'emporte sur le récréatif. Dans le même temps, les autorités publiques s'efforcent de faire fructifier ce patrimoine (en Italie, puis en Allemagne notamment). Essor d'une culture balnéaire, dont la littérature se fait l'écho : prônant les vertus minérales des eaux, les traités savants proposent des règles de vie à adopter durant la cure. Une première.*
dc.languageFrench*
dc.subjectD1-2009*
dc.subject.otherMoyen Âge*
dc.subject.otherthermalisme*
dc.subject.othermédecine*
dc.titleSéjourner au bain : Le thermalisme entre médecine et société (xive-XVIe siècle)*
dc.typebook
oapen.identifier.doi10.4000/books.pul.5357*
oapen.relation.isPublishedByc47ff397-2d6d-4119-b65a-6c60a61bf1ae*
virtual.oapen_relation_isPublishedBy.publisher_namePresses universitaires de Lyon
virtual.oapen_relation_isPublishedBy.publisher_websitehttp://books.openedition.org/pul
oapen.relation.isbn9782729711078*


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record