Export citation

Show simple item record

dc.contributor.authorJean-Vincent Pfirsch*
dc.date.accessioned2021-02-12T02:53:42Z
dc.date.available2021-02-12T02:53:42Z
dc.date.issued1997*
dc.date.submitted2017-03-22 17:18:59*
dc.identifier21018*
dc.identifier.urihttps://directory.doabooks.org/handle/20.500.12854/58886
dc.description.abstractQu'y a-t-il en nous de plus personnel, de plus intime, que nous goûts alimentaires ? Qu'y a-t-il en nous de plus viscéral qu'un dégoût ? À travers ses perceptions alimentaires, à travers ses jugements, chacun de nous ressent ou exprime ce qu'il pense avoir en lui de plus profond, de plus unique. Et pourtant, pour le sociologue, point de doute : les goûts et les dégoûts alimentaires sont bien des faits sociaux. On pourrait même écrire, en plagiant Durkheim, que chaque société est prédisposée ...*
dc.languageFrench*
dc.subject.otherhabitude alimentaire*
dc.subject.othercoutumes alimentaires*
dc.subject.otherpréférence alimentaire*
dc.subject.otheralimentation*
dc.subject.otherhistoire sociale*
dc.titleLa saveur des sociétés*
dc.typebook
oapen.relation.isPublishedBy39788d67-70b5-4e83-ba77-a5692a861af6*
virtual.oapen_relation_isPublishedBy.publisher_namePresses universitaires de Rennes
virtual.oapen_relation_isPublishedBy.publisher_websitehttp://books.openedition.org/pur
oapen.relation.isbn9782868472366*
oapen.relation.isbn9782753538283*


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record