Export citation

Show simple item record

dc.contributor.authorNicole Lemaitre*
dc.date.accessioned2021-02-12T02:01:15Z
dc.date.available2021-02-12T02:01:15Z
dc.date.issued2016*
dc.date.submitted2019-12-12 11:49:49*
dc.identifier42821*
dc.identifier.urihttps://directory.doabooks.org/handle/20.500.12854/58312
dc.description.abstractSi le réseau désigne depuis longtemps en langue française le filet qui trie et rassemble, il permet aussi d’aborder des phénomènes sociaux que l’analyse des individus seule ne permettrait pas de visualiser. Il ne faut donc pas s’étonner que l’histoire religieuse ait utilisé très rapidement cet outil pour comprendre des regroupements d’individus qui sont au-delà de l’emprise des institutions religieuses parfois. La technique de l’analyse des réseaux, issue du monde anglo-saxon (le sociologue J. A. Barnes en 1954…), appartient aux méthodes les plus prometteuses de l’histoire qui les utilise depuis quelques années sous toutes ses facettes. Non seulement l’évolution de la graphie permet de visualiser de façon rigoureuse ce que nous livre la documentation mais l’expérience des historiens dans l’analyse des correspondances et des listes diverses depuis les temps médiévaux nous ouvre de nouvelles perspectives dans l’appréhension de phénomènes sociaux qui jusque-là étaient réservés à l’histoire des institutions, en tout cas pour les réseaux religieux qui nous sont présentés ici.*
dc.subjectD1-2009*
dc.subject.otherart*
dc.subject.otherMoyen Âge*
dc.subject.otherconfraternité*
dc.subject.otherréseau social*
dc.subject.otherVatican II*
dc.subject.otherordre mendiant*
dc.subject.otherprière*
dc.titleRéseaux religieux et spirituels*
dc.typebook
oapen.identifier.doi10.4000/books.cths.301*
oapen.relation.isPublishedBy73227697-316d-46c8-91ce-9494dc38b341*
oapen.relation.isbn9782735508778*


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record