Show simple item record

dc.contributor.authorAndré Gounot*
dc.date.accessioned2021-02-11T20:14:29Z
dc.date.available2021-02-11T20:14:29Z
dc.date.issued2016*
dc.date.submitted2019-12-06 13:15:50*
dc.identifier41948*
dc.identifier.urihttps://directory.doabooks.org/handle/20.500.12854/54006
dc.description.abstractAvant l'avènement du national-socialisme, le mouvement sportif ouvrier, particulièrement puissant en Allemagne, a formé un réel contrepoids au sport de haute performance. Ses efforts de conjuguer activités physiques et éducation socialiste se sont manifestés de façon spectaculaire dans des Olympiades ouvrières qui, à la différence des Jeux olympiques, mettaient les masses en mouvement au lieu de rechercher les records. L'importance, les réalisations mais aussi les difficultés propres à ce mouvement ne peuvent être pleinement appréhendées qu'à travers une étude à l'échelle continentale. Ainsi, ce livre met en perspective les cultures politiques et sportives dans les milieux ouvriers de différents pays. Il retrace également les histoires parallèles des deux Internationales sportives ouvrières et fournit un éclairage nouveau sur les mutations profondes du sport soviétique pendant l'entre-deux-guerres.*
dc.languageFrench*
dc.subjectD1-2009*
dc.subject.otherEurope*
dc.subject.otherculture ouvrière*
dc.subject.othersocialisme*
dc.subject.othersport*
dc.subject.otherhistoire comparée*
dc.titleLes Mouvements sportifs ouvriers en Europe (1893-1939)*
dc.typebook
oapen.identifier.doi10.4000/books.pus.13209*
oapen.relation.isPublishedBy051fc2da-f120-4614-a437-04d4bbbce8f0*
oapen.relation.isbn9791034404278*


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record