Show simple item record

dc.contributor.authorOlivier Le Goff*
dc.date.accessioned2021-02-11T18:26:50Z
dc.date.available2021-02-11T18:26:50Z
dc.date.issued1994*
dc.date.submitted2019-12-04 12:20:45*
dc.identifier39250*
dc.identifier.urihttps://directory.doabooks.org/handle/20.500.12854/52453
dc.description.abstractLe confort est à la mode. Hier encore secteur spécifique possédant son propre univers de référence, le confort est aujourd’hui à l’œuvre dans tout le social, en fonction d’enjeux et d’intérêts divers et complexes le constituant comme un phénomène social à part entière. Le confort n’est ainsi plus uniquement à comprendre comme une valeur emblématique de la modernité, autrement dit comme l’un de ses modes privilégiés de représentation et de légitimation, mais comme l’une de ses instances productrices de son sens. En définissant le confort comme une forme sociale, il est possible de rendre compte de la complexité du phénomène et de ses formes tout en affirmant la place et le rôle fondamentaux tenus par cette notion à l’heure actuelle au sein d’une société en pleine redéfinition, en quête de valeurs et de sens.*
dc.languageFrench*
dc.subjectH1-99*
dc.subject.othernorme sociale*
dc.subject.othermodernité*
dc.subject.otherphénomène social*
dc.subject.otherprogrès*
dc.subject.otherconfort*
dc.titleL’Invention du confort : Naissance d’une forme sociale*
dc.typebook
oapen.identifier.doi10.4000/books.pul.9410*
oapen.relation.isPublishedByc47ff397-2d6d-4119-b65a-6c60a61bf1ae*
oapen.relation.isbn9782729710415*


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record