Export citation

Show simple item record

dc.contributor.authorFederica Sacchetti*
dc.date.accessioned2021-02-11T08:09:04Z
dc.date.available2021-02-11T08:09:04Z
dc.date.issued2012*
dc.date.submitted2020-09-09 12:19:31*
dc.identifier47560*
dc.identifier.urihttps://directory.doabooks.org/handle/20.500.12854/40778
dc.description.abstractLe développement du commerce dans la vallée du Pô et dans le reste de l’Italie du Nord entre le VIe et le Ve s. av. J.-C. est au centre du débat scientifique des dernières années sur le rôle des Étrusques dans le système des échanges dans cette aire géographique. L’attention des chercheurs s’est en effet concentrée non seulement sur l’organisation sociopolitique, mais également sur les potentialités économiques et sur les rapports internes de la région, dans le but de restituer le cadre général des dynamiques et des itinéraires commerciaux. Ce cadre est complexe et organisé, l’Étrurie padane se révélant comme le carrefour des intérêts commerciaux de différents groupes ethniques dès une époque très ancienne. Le territoire padan est traversé dès l’époque villanovienne par un important itinéraire commercial. À la suite de l’insertion progressive des partenaires commerciaux grecs, dans le courant de la première moitié du VIe s. av. J.-C., le rôle économique et culturel de la région atteint son acmé après le milieu du siècle et pendant le siècle suivant. La manifestation la plus éclatante du phénomène se traduit pat la physionomie fédérale prise par la région étrusco-padane et par la diffusion du modèle urbain à travers la nouvelle fondation de Bologne/Felsina ainsi que la fondation ou l’ implication d’autres cités et habitats, tels Adria, Spina, Marzabotto et le Forcello. Cette réorganisation est liée à la nécessité de soutenir et de renforcer des activités commerciales de plus en plus complexes et désormais décidément projetées vers la Côte adriatique septentrionale. Dans ce cadre. une place majeure est occupée par les amphores de transport, une catégorie d’importations toutefois mal prise en compte par les études traditionnelles du secteur en raison des difficultés d’identification de ce matériel. La première partie de l’ouvrage porte sur une révision des études consacrées aux amphores grecques d’époque archaïque tardive et classique, ainsi que sur des études analytiques de corpus d’amphores de ce contexte historico-culturel. La seconde partie est consacrée à la présentation et à l’étude du matériel amphorique de l’Étrurie padane et de l’Italie septentrionale. Cette étude porte aussi bien sur le recensement et l’analyse du matériel publié que sur l’étude ex nova de corpus de matériels inédits.*
dc.languageFrench*
dc.subjectD1-2009*
dc.subject.othertypology*
dc.subject.othertrade*
dc.subject.otherGreek amphora*
dc.subject.otherpottery workshop*
dc.titleLes amphores grecques dans le nord de l’Italie : Échanges commerciaux entre les Apennins et les Alpes aux époques archaïque et classique*
dc.typebook
oapen.identifier.doi10.4000/books.pccj.1244*
oapen.relation.isPublishedByd5a4ba42-f9f3-4184-85e1-e99498653100*
virtual.oapen_relation_isPublishedBy.publisher_namePublications du Centre Camille Jullian
virtual.oapen_relation_isPublishedBy.publisher_websitehttp://books.openedition.org/pccj
oapen.relation.isbn9782957155798*


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record