Export citation

Show simple item record

dc.contributor.authorAykut, Stefan C.
dc.date.accessioned2021-02-10T14:46:30Z
dc.date.available2021-02-10T14:46:30Z
dc.date.issued2020
dc.identifierONIX_20200710_9782759230945_8
dc.identifierhttps://library.oapen.org/handle/20.500.12657/39950
dc.identifier46535*
dc.identifier.urihttps://directory.doabooks.org/handle/20.500.12854/37524
dc.description.abstractLa question climatique s’est diffusée dans de nombreuses sphères de la vie publique, forçant des acteurs parfois assez éloignés des enjeux écologiques à s’y intéresser. Un nombre croissant de firmes, d’associations et d’institutions se voient désormais contraints à repenser leurs orientations stratégiques, leurs routines organisationnelles et leurs pratiques économiques. L’auteur propose de saisir les évolutions en cours comme le résultat d’une « climatisation » du monde. Cette expression traduit la capacité du changement climatique à connecter et à agréger toutes sortes de sujets aussi divers que la sécurité alimentaire, la finance ou les sols. Paradoxalement, cette force d’attraction rend la formation des politiques climatiques de plus en plus complexe. En décryptant la gouvernance climatique instaurée notamment dans les Conferences of Parties, les COP, Stefan C. Aykut aide également à en cerner les effets ambigus et contradictoires.
dc.languageFrench
dc.rightsopen access
dc.subject.classificationbic Book Industry Communication::R Earth sciences, geography, environment, planning::RN The environment
dc.subject.otheragriculture
dc.subject.otheragronomy
dc.subject.otherfood
dc.subject.otherecology
dc.subject.othergenetics
dc.subject.otherlandscape
dc.titleClimatiser le monde
dc.typebook
oapen.identifier.doi10.35690/978-2-7592-3094-5
oapen.relation.isPublishedBy0a7aef96-655f-462d-9d9a-7da8417f35c0
virtual.oapen_relation_isPublishedBy.publisher_nameéditions Quae
oapen.pages82
dc.dateSubmitted2020-07-10T11:54:24Z
dc.abstractotherlanguageLa question climatique s’est diffusée dans de nombreuses sphères de la vie publique, forçant des acteurs parfois assez éloignés des enjeux écologiques à s’y intéresser. Un nombre croissant de firmes, d’associations et d’institutions se voient désormais contraints à repenser leurs orientations stratégiques, leurs routines organisationnelles et leurs pratiques économiques. L’auteur propose de saisir les évolutions en cours comme le résultat d’une « climatisation » du monde. Cette expression traduit la capacité du changement climatique à connecter et à agréger toutes sortes de sujets aussi divers que la sécurité alimentaire, la finance ou les sols. Paradoxalement, cette force d’attraction rend la formation des politiques climatiques de plus en plus complexe. En décryptant la gouvernance climatique instaurée notamment dans les Conferences of Parties, les COP, Stefan C. Aykut aide également à en cerner les effets ambigus et contradictoires.


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

open access
Except where otherwise noted, this item's license is described as open access