Show simple item record

dc.contributor.authorDrevon, Guillaume Simon Joseph
dc.date.accessioned2021-02-10T14:21:28Z
dc.date.available2021-02-10T14:21:28Z
dc.date.issued2019
dc.identifierONIX_20200825_9782889302369_35
dc.identifier46922*
dc.identifier2504-4931
dc.identifierhttps://library.oapen.org/handle/20.500.12657/41465
dc.identifier.urihttps://directory.doabooks.org/handle/20.500.12854/34901
dc.description.abstractIl est 21 heures, Barbara et Maxime s’écroulent dans le canapé. Ils viennent de coucher le petit dernier. Il leur faut encore s’organiser pour la journée de demain. Maxime quittera la maison à l’aube pour éviter les embouteillages et Barbara suivra pour une présentation du travail d’une année à ses employeurs. Qui s’occupera des enfants ? Les esprits s’échauffent autour du même débat : il faut que l’un d’eux passe à 80% pour prendre soin des enfants et de la maison. Comme nombre de nos contemporains, Barbara et Maxime ressentent de plus en plus le manque de temps pour leur travail, leurs enfants et leur couple. Ils se sentent souvent prisonniers d’un rythme de vie toujours plus soutenu, soumis à des arbitrages permanents entre vie professionnelle, vie familiale et vie personnelle. Issu des recherches en cours sur l’accélération sociale et les rythmes de vie individuels ou collectifs, cet ouvrage milite pour un changement de regard sur les sociétés contemporaines en proposant une approche rythmique de la mobilité et des modes de vie. Cette proposition s’appuie sur l’analyse des comportements spatio-temporels et du rapport au temps chez des couples biactifs qui doivent concilier famille, travail et mobilité quotidienne. Les résultats mettent en perspective les importantes tensions liées à la gestion des temps quotidiens et suggèrent des formes de vulnérabilités temporelles qu’il s’agit de prendre en compte. Ils témoignent aussi des aptitudes développées par les couples pour gérer ces contraintes et des formes de mobilisation des ressources déployées dans la conduite de la vie quotidienne.
dc.languageFrench
dc.relation.ispartofseriesEspaces, mobilités et sociétés
dc.rightsopen access
dc.subject.classificationbic Book Industry Communication::J Society & social sciences::JN Education
dc.subject.otherRythmes de vie
dc.subject.otherMobilité
dc.subject.otherTravailleurs frontaliers
dc.titleProposition pour une rythmologie de la mobilité et des sociétés contemporaines
dc.typebook
oapen.identifier.doi10.33055/alphil.03112
oapen.relation.isPublishedByeb02f009-5696-437e-91f5-181053955ab5
oapen.relation.isFundedBySchweizerischer Nationalfonds zur Förderung der Wissenschaftlichen Forschung
oapen.relation.isFundedBy07f61e34-5b96-49f0-9860-c87dd8228f26
oapen.collectionSwiss National Science Foundation (SNF)
oapen.place.publicationNeuchâtel
oapen.grant.number10BP12_185572
oapen.grant.programOpen Access Books
dc.dateSubmitted2020-08-25T12:15:33Z
dc.relationisFundedBy07f61e34-5b96-49f0-9860-c87dd8228f26
dc.seriesnumber8
dc.abstractotherlanguageIl est 21 heures, Barbara et Maxime s’écroulent dans le canapé. Ils viennent de coucher le petit dernier. Il leur faut encore s’organiser pour la journée de demain. Maxime quittera la maison à l’aube pour éviter les embouteillages et Barbara suivra pour une présentation du travail d’une année à ses employeurs. Qui s’occupera des enfants ? Les esprits s’échauffent autour du même débat : il faut que l’un d’eux passe à 80% pour prendre soin des enfants et de la maison. Comme nombre de nos contemporains, Barbara et Maxime ressentent de plus en plus le manque de temps pour leur travail, leurs enfants et leur couple. Ils se sentent souvent prisonniers d’un rythme de vie toujours plus soutenu, soumis à des arbitrages permanents entre vie professionnelle, vie familiale et vie personnelle. Issu des recherches en cours sur l’accélération sociale et les rythmes de vie individuels ou collectifs, cet ouvrage milite pour un changement de regard sur les sociétés contemporaines en proposant une approche rythmique de la mobilité et des modes de vie. Cette proposition s’appuie sur l’analyse des comportements spatio-temporels et du rapport au temps chez des couples biactifs qui doivent concilier famille, travail et mobilité quotidienne. Les résultats mettent en perspective les importantes tensions liées à la gestion des temps quotidiens et suggèrent des formes de vulnérabilités temporelles qu’il s’agit de prendre en compte. Ils témoignent aussi des aptitudes développées par les couples pour gérer ces contraintes et des formes de mobilisation des ressources déployées dans la conduite de la vie quotidienne.
dc.grantprojectPremière proposition pour une rythmologie de la mobilité et des sociétés contemporaines


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

open access
Except where otherwise noted, this item's license is described as open access