Show simple item record

dc.contributor.authorViger, Jacques
dc.contributor.authorBlais, Suzelle
dc.contributor.authorLapierre, André
dc.date.accessioned2021-02-10T12:58:18Z
dc.date.issued1998
dc.date.submitted2015-11-09 00:00:00
dc.date.submitted2020-04-01T14:25:48Z
dc.identifier578996
dc.identifierOCN: 1030818493
dc.identifierhttp://library.oapen.org/handle/20.500.12657/32979
dc.identifier.urihttps://directory.doabooks.org/handle/20.500.12854/28920
dc.description.abstractJacques Viger - lexicography - nineteenth century - Montreal - Canada
dc.description.abstractLe manuscrit de Jacques Viger vient combler un vide dans la lexicographie canadienne-française du début du XIXe siècle. Journaliste, militaire, fonctionnaire, « historiomane » et archiviste infatigable, Viger fut le premier maire de Montréal ainsi que le premier président de la Société Saint-Jean Baptiste. Néologie canadienne est le seul lexique que nous ayons de cette période. Écrit après celui du Père Potier, mais bien avant que ne s’établisse une tradition lexicographique au Québec, ce manuscrit est un témoignage authentique et unique de la langue du début du XIXe siècle. Suzelle Blais rend enfin accessible aux linguistes -- et au chercheurs de diverses disciplines -- un document de toute première importance pour l’histoire du français au Québec.
dc.languageFrench
dc.relation.ispartofseriesCollection Amérique française
dc.rightsopen access
dc.subject.classificationthema EDItEUR::1 Place qualifiers::1K The Americas::1KB North America (USA and Canada)::1KBC Canadaen_US
dc.subject.classificationthema EDItEUR::N History and Archaeology::NH History::NHK History of the Americasen_US
dc.subject.otherlexicography
dc.subject.othercanada
dc.subject.othernineteenth century
dc.subject.otherxixe siècle
dc.subject.otherlexicographie
dc.subject.othermontréal
dc.subject.othermontreal
dc.subject.otherjacques viger
dc.titleNéologie canadienne de Jacques Viger
dc.title.alternativeManuscrits de 1810
dc.typebook
oapen.identifier.doi10.26530/OAPEN_578996
oapen.relation.isPublishedBy66acbd65-c929-45de-b070-9f23bf72fdd8
oapen.relation.isbn9782760316614
oapen.pages318
dc.abstractotherlanguageLe manuscrit de Jacques Viger vient combler un vide dans la lexicographie canadienne-française du début du XIXe siècle. Journaliste, militaire, fonctionnaire, « historiomane » et archiviste infatigable, Viger fut le premier maire de Montréal ainsi que le premier président de la Société Saint-Jean Baptiste. Néologie canadienne est le seul lexique que nous ayons de cette période. Écrit après celui du Père Potier, mais bien avant que ne s’établisse une tradition lexicographique au Québec, ce manuscrit est un témoignage authentique et unique de la langue du début du XIXe siècle. Suzelle Blais rend enfin accessible aux linguistes -- et au chercheurs de diverses disciplines -- un document de toute première importance pour l’histoire du français au Québec.


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

open access
Except where otherwise noted, this item's license is described as open access